Parti Socialiste - Section Berthe Fouchère - Montataire
Parti Socialiste - Section Berthe Fouchère - Montataire

Un conseil municipal en plein… marché

0 commentaire Le par

Ce conseil municipal-là était extraordinaire à plus d’un titre. Entièrement consacré à l’emploi, il s’est tenu hier, un dimanche matin, en plein air et au milieu du marché de Montataire. « La dernière  fois, c’était pour Chausson », a rappelé le maire, qui a également tenu à s’adresser aux commerçants. «Quand tout le monde sera au chômage, il n’y aura plus de clients, donc ils sont aussi concernés. » Lorsque sa voix a raisonné dans les enceintes, les passants déjà intrigués par le barnum installé pour l’occasion, se sont massés petit à petit autour de leurs

L’emploi abordé sur la place publique

0 commentaire Le par

Le conseil municipal de Montataire (Oise) s'est réuni hier, sur la place du marché, pour donner la parole aux salariés victimes de licenciements et faire le point sur la situation de l'emploi. À situation catastrophique, conseil municipal extraordinaire. Les élus de Montataire se sont réunis hier, mais dans des conditions particulières : en plein air, sur la place de l'Hôtel de Ville, au milieu du marché. «Nous avons connu très peu de précédents. La gravité de la situation de l'emploi m'a poussé à convoquer le conseil municipal sous cette forme », a expliqué en début

La démolition orchestrée des services publics

0 commentaire Le par

Un Président sur tous les fronts, à la sauvette, simpliste, populiste qui papillonne… Un « nouveau » Gouvernement,  prêt pour la campagne des élections présidentielles de 2012, prêts à poursuivre et à accentuer les dégâts qu’ils causent à notre pays et à la population,  ensemble ils restent sourds à toutes  propositions, à toutes les revendications et remettent en cause les acquis sociaux comme la retraite à 60 ans. Ils bradent les services publics et n’ont aucune politique industrielle. Là c’est le laisser faire et la main mise de la finance qui joue avec la bourse

ArcelorMittal met son château en vente, 735000 €

0 commentaire Le par

 Incroyable mais vrai. Le château de Montataire, construit au XIe siècle par Hugues de Clermont, racheté et restauré en 1846 par le baron de Condé, situé sur les hauteurs de la commune, est à vendre. Ce château avait été racheté au début du XXe siècle lors du développement industriel des forges et surtout de l'usine Usinor, puis était passé successivement aux mains de Sollac, Arcelor et aujourd'hui du géant sidérurgique Arcelor Mittal. A l'époque où l'usine Usinor employait près de 3 000 salariés, les cités Louis-Blanc et Mertian avaient été créées pour héberger ses ouvriers, d'autres - dont la cité Bessemer - pour

A vendre!

1 commentaire Le par

Après avoir fermé le recuit continu et le laminoir, Arcelor Mittal a mis en vente le château de Montataire…pour 735 000€ ! Un signe inquiétant pour ce patrimoine incontournable de notre ville mais aussi un nouveau désengagement préoccupant pour l’avenir et la pérennité de cette entreprise à Montataire.

Feu maîtrisé chez ArcelorMittal

0 commentaire Le par

Un incendie s'est déclaré samedi vers 23 heures au niveau des équipements électriques de l'une des lignes de production de l'usine ArcelorMittal dans le bâtiment dit du « recuit continu ». C'est un onduleur (NDLR : un appareil électronique permettant de délivrer des courants alternatifs à partir d'une source d'énergie électrique continue) qui a pris feu. Les ouvriers présents ont tout de suite eu les bons réflexes. Ils avaient d'ailleurs éteint les flammes avant que les pompiers n'arrivent. Un technicien avait dans le même temps procédé à la coupure du courant en amont

Le « casse-croûte solidaire » des Arcelor

0 commentaire Le par

 «La protestation ne passe pas uniquement par des pneus brûlés. Ce casse-croûte entre ouvriers au moment où la direction offre un lunch dans le cadre du plan de 70 départs volontaires se veut une action symbolique pour démontrer que l'on ne lâchera rien. On refuse toujours la suppression du service de la gestion de production et des quinze emplois des personnes qui y travaillent. » Hier à Montataire, devant les grilles de l'usine sidérurgique d'ArcelorMittal, il ne fallait pas se fier à l'ambiance détendue de ce casse-croûte inhabituel. Il symbolisait la volonté des ouvriers du site l'usine en compte encore 740, touchés

ArcelorMittal revitalise mais délocalise

0 commentaire Le par

 « Même si ce n'est pas l'objet de la réunion, nous allons signifier au sous-préfet de Senlis notre profond désaccord avec la politique actuelle qui vise à fragiliser notre entreprise. C'est tout de même paradoxal de parler de revitalisation au moment où la direction nous annonce la délocalisation d'un service. » Les salariés de l'usine sidérurgique ArcelorMittal de Montataire veulent profiter de la réunion, prévue aujourd'hui, de « revitalisation » de leur site de production pour afficher leur mécontentement. Les acteurs de ce plan de revitalisation doivent notamment faire le point sur les résultats pour créer

Une ligne à l’arrêt chez Arcelor

0 commentaire Le par

 Le numéro un mondial de l'acier, qui fait face à une baisse de son carnet de commandes, a annoncé vouloir faire tourner ses usines européennes à seulement 50 % de leurs capacités. Le site de Florange (Moselle) est particulièrement touché avec l'arrêt temporaire d'un haut-fourneau, ce qui provoque le chômage partiel pendant au moins cinq mois pour un millier de salariés. Ces mesures touchent, avec des répercussions moindres, le site de Montataire. La ligne de galvanisation nº1, réservée au métal pour l'électroménager, va être arrêtée pour une durée indéterminée. La vingtaine

Arcelor-Mittal arrête la ligne de galvanisation de l’acier

0 commentaire Le par

 Confronté à des carnets de commande toujours dégarnis, ArcelorMittal est contraint de mettre temporairement à l'arrêt de nouveaux hauts-fourneaux en Europe. Le numéro un mondial de l'acier compte faire tourner ses usines européennes à seulement 50 % de leurs capacités, un rythme suivi « depuis plusieurs mois » selon la direction. La réduction de la voilure est toutefois accrue : à l'automne, ArcelorMittal avait évoqué une réduction de production de 35 %, puis de 45 % en février. « L'entreprise s'organise pour survivre », affirme Daniel Soury-Lavergne, directeur général d'ArcelorMittal France. « C'est une aggravation qui a été annoncée », juge pour

Arcelor-Mittal pris d’assaut aux portes ouvertes

0 commentaire Le par

 Dans le marasme économique actuel, les journées portes ouvertes organisées depuis hier chez Arcelor-Mittal, à Montataire, dans le cadre de la 4e édition du Printemps de l’industrie, ne manquent pas d’intérêt. Mais attention : seules 40 place sont disponibles chaque jour jusqu’à jeudi inclus pour pénétrer dans l’enceinte de l’usine. Les 40 premières places ont été prises d’assaut et plusieurs personnes ont dû rebrousser chemin, hier, devant les portes closes d’Arcelor-Mittal. La société spécialisée dans la production d’acier galvanisé, laqué et composite, est actuellement en proie à de nombreuses difficultés liées

Les salariés d’Arcelor touchés par une mesure de chômage partiel

0 commentaire Le par

 La direction du site Arcelor de Montataire aura finalement recours au chômage partiel. La mesure, qui avait été jusqu’à présent évitée, a été annoncée jeudi 5 mars lors d’un comité d’entreprise. Selon Bruno Lesne, délégué CGT et secrétaire du CE, elle devrait toucher tous les ouvriers, sauf ceux de la ligne 1 de galvanisation. Soit « 440 personnes sur 742 ». « De mars à juin, on nous impose de 10 à 17 jours de chômage partiel selon les lignes de production et l’état des carnets de commandes », précise le syndicaliste. Il confie : « C’est ce qu’on craignait mais nous ne sommes pas d’accord. Le CE a voté

Arcelor recourra bien au chômage partiel

0 commentaire Le par

 Suite et fin hier de la semaine noire sur le site d’Arcelor à Montataire. Après l’annonce mardi de la mise en œuvre d’un plan de départs volontaires (de 35 à 140 personnes) et d’une réduction des effectifs via de nombreux départs en préretraite pour les salariés de 57 ans et plus, un  nouveau comité d’entreprise s’est déroulé hier à Montataire pour confirmer le recours au chômage partiel dans cette usine qui compte 740 employés. « C’est dramatique explique Bruno Lesne, le secrétaire du CE. En dehors des salariés qui travaillent

Arcelor écartelé entre les départs, préretraites et chômage partiel

0 commentaire Le par

 Nouvelle semaine noire avec accumulation de mauvaises nouvelles sur le site industriel ArclorMittal de Montataire. L’ambiance était plombée hier lors de la dernière  réunion de comité d’entreprise extraordinaire portant sur l’information et la consultation des représentants syndicaux. Il s’agissait d’un préalable obligatoire pour la direction du site. Cette information livrée dans les règles, l’usine ArclorMittal de Montataire peut mettre en œuvre dès aujourd’hui le plan de départs volontaires souhaité par la direction. Il  concerne 1 400 départs  négociés sur toute la France. A Montataire, l’entreprise sidérurgique, par le jeu des départs non remplacés ne compte déjà plus que 740 salariés, contre près du double il

Oise : une pluie de plans sociaux

0 commentaire Le par

 Le sud de la Picardie, dont le tissu industriel était autrefois si prospère, subit de plein fouet la crise. Licenciements, fermetures de sites et annonces de plans sociaux se multiplient. Le déclin de l’activité industrielle dans l’Oise est bien antérieur à la crise actuelle. A la fin des années 80 tombait déjà l’un des pans du patrimoine ouvrier avec la destruction de la cheminée de l’usine chimique de Villers Saint-Paul, dans le sud du département. En 1995, ce fut au tour de l’entreprise Chausson de disparaître. Malgré les promesses de campagne du candidat Jacques Chirac de sauver l’usine, ses mille derniers salariés étaient licenciés. Sous-traitant de

Le Printemps de l’industrie sur fond de crise

0 commentaire Le par

 Organisé par le conseil régional, le Printemps de l’Industrie permet de découvrir la vie des entreprises picardes à travers différents aspects : visites, expositions, conférences-débats, manifestations culturelles. Cette année, ce Printemps de l’industrie se déroulera du 14 au 22 mars, sur fond de crise économique et sociale. C’est ainsi que, parmi les quinze entreprises oisiennes qui y participeront, on trouve Continental à Clairoix et ArcelorMittal à Montataire. Deux entreprises actuellement dans la tourmente.  Le Parisien – Samedi 28 février 2009.

ArcelorMittal va réduire ses effectifs

0 commentaire Le par

 L’impact de la crise économique pour le géant de l’acier ArcelorMittal se fait de plus en plus sentir sur le site de Montataire qui compte 740 salariés. Après avoir fermé le site pendant quinze jours puis fait tourner l’usine au ralenti, les premières suppressions d’emplois sont d’actualité. Le couperet est tombé mardi lors d’un comité d’entreprise extraordinaire (notre édition de mercredi). La direction d’ArcelorMittal a annoncé aux représentants syndicaux que 35 personnes, au minimum, devaient quitter l’entreprise dans le cadre d’un projet personnel ou en départ en retraite d’ici à la fin de l’année. Une annonce très mal accueillie, comme l’explique Bruno Lesne, le

ArcelorMittal recherche 35 volontaires au départ

0 commentaire Le par

 « C’est la première fois que tous les services ferment quinze jours. On n’avait jamais connu une telle crise. On a soldé nos congés et nos RTT, mais c’est là que cela risque d’être dramatique pour nous. » Les paroles d’Alain, salarié depuis dix-huit ans aux services généraux d’ArcelorMittal à Montataire, étaient malheureusement prémonitoires, lors de la fermeture du site du 20 décembre au 5 janvier. Alain savait qu’il pouvait faire partie de la charrette des 1 400 suppressions d’emplois souhaitées par la direction dans les services support en France. Le couperet pour

Appel au rassemblement devant l’usine Arcelor

0 commentaire Le par

 Dans le cadre de la journée nationale d’action du jeudi 29 janvier, à l’appel des huit organisations syndicales, une grande manifestation est prévue à Creil, avec départ de la Faïencerie à 10 h 30. Les organisateurs espèrent mobiliser beaucoup de monde pour défendre les services publics, réclamer « l’augmentation des salaires face à la crise » et « un moratoire sur les licenciements ». Cette manifestation sera précédée d’un rassemblement devant l’usine Arcelor de Montataire, route de Saint-Leu à 9 heures. A l’initiative de l’Union locale du bassin creillois, l’opération a pour but de

Craintes de chômage partiel à Arcelor

0 commentaire Le par

 « Cela va vraiment très mal. L’activité est au plus bas. Dans ces conditions, nous sommes pratiquement certains que la direction va recourir à du chômage dès le mois de mars. » Pour Bruno Lesne, secrétaire du comité d’entreprise d’ArcelorMittal, la réunion de CE organisée hier a confirmé les craintes émises ces dernières semaines dans cette entreprise sidérurgique de 740 salariés. Face à la baisse d’activité jugée « épouvantable », avec des carnets de production à 46 % de leur niveau normal, le chômage partiel semble inéluctable pour les ouvriers déjà très durement éprouvés par la crise économique. Du 20 décembre au 5 janvier, le site avait déjà fermé

Des salariés d’Arcelor manifestent à Paris

0 commentaire Le par

 Une centaine de salariés du sidérurgiste ArcelorMittal, parmi lesquels certains du site de Montataire, ont manifesté mercredi matin devant le siège français du géant de l'acier à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à l'appel de la CGT, la CFTC et FO. Les manifestants ont notamment fait exploser des pétards et allumé des fumigènes devant le siège. « ArcelorMittal s'appuie sur un effet d'aubaine de la crise économique pour mettre en place des suppressions massives d'emplois », a déclaré Alain Audier, délégué CGT à Fos-sur-Mer. « Sur l'ensemble des sites, la direction a décidé de réduire la production

Les 770 salariés d’Arcelor craignent le chômage partiel

0 commentaire Le par

Un nouveau comité d’entreprise a lieu aujourd’hui à l’usine ArcelorMittal de Montataire et il provoque de nouvelles inquiétudes pour les 770 salariés de l’entreprise sidérurgique. Après la récente annonce de la fermeture de l’usine entre fin décembre et le 5 janvier, avec prise de congés forcés pour les ouvriers –une première dans l’histoire de ce site – d’autres mauvaises nouvelles affluent. « Lors du comité d’entreprise extraordinaire provoqué le 14 novembre par la direction à Dunkerque, une nouvelle organisation des outils de production a été annoncée, destinée à faire face

ArcelorMittal fermera 15 jours son usine de l’Oise

0 commentaire Le par

Les 770 salariés de l’entreprise ArcelorMittal à Montataire (Oise) vont devoir prendre des congés forcés. Lors du dernier comité d’entreprise, mercredi, le directeur du site, Thierry Renaudin a expliqué que la société fermerait pour « s’adapter à l’état du marché. » L’usine va donc fermer pendant quinze jours entre fin décembre et le 5 janvier 2009. Une première dans l’histoire du site. Les salariés doivent prendre d’ici à la fin de l’année onze jours de congés  payés et leurs journées de RTT, voire anticiper sur les congés 2009… Un impératif selon

ArcelorMittal met à l’arrêt ses lignes de production

0 commentaire Le par

Le secteur de la sidérurgie n’échappe pas au contexte économique difficile que traversent actuellement les marchés financiers. ArcelorMittal, qui emploie plus de 970 personnes sur le site de Montataire, dans l’Oise, a en effet décidé de mettre, à la fin de l’année, ses trois lignes de galvanisation et sa ligne de laquage à l’arrêt pendant deux semaines. Cette décision a été communiquée mercredi matin au Comité d’entreprise. Motif invoqué : « une baisse du carnet de commandes » Au motif d’une « baisse du carnet de commandes qui s’est fait jour au début de ce trimestre », la production cessera au cours de la dernière semaine de l’année et tout au

Stéphane, en quête de soutien pour vendre son bail à Pont

0 commentaire Le par

« Je n’avais pas songé verser dans le commerce, ça s’est fait comme ça, sur une opportunité. » A 31 ans, Stéphane Garcia a déjà pas mal bourlingué. Cet enfant de Montataire a d’abord suivi une formation d’électricien avant de travailler chez ArcelorMittal pendant six ans. « J’ai anticipé le plan de licenciement pour racheter fin 2003 la maison de la presse de la  D 1017, à Pont-Sainte-Maxence, raconte-t-il. Auparavant, j’avais pris conseil auprès du Roseau, notamment à propos des aides éventuelles dont j’aurais pu bénéficier. » Je cherche à céder le fonds de commerce pour me lancer dans autre chose » Endossant rapidement l’habit de commerçant, Stéphane trouve

Quinze jours d’arrêt forcé pour ArcelorMittal

0 commentaire Le par

Des congés contraints et forcés pour les 979 salariés de l’entreprise ArcelorMittal à Montataire. Dans une information qui doit être délivrée prochainement au comité d’entreprise, la direction indique que la société fermerait ses outils de production pendant quinze jours entre fin décembre et début janvier durant la période de fin d’année. C’est une première dans l’histoire du site de Montataire qui n’avait jamais subi de telles mesures. La CGT en total désaccord Les salariés doivent prendre durant cette période leurs congés payés et leurs journées de RTT. Voire même anticiper sur les journées de congés de 2009, programmer des journées de formation ou rogner sur

Les salariés d’Arcelor craignent un « démantèlement » de l’usine

0 commentaire Le par

La direction d’Arcelor-Mittal a finalement reporté de quelques semaines son projet de supprimer la maintenance postée à l’usine sidérurgique de Montataire. Il ne serait pas prêt et susciterait encore bien des interrogations. Il a surtout suscité l’hostilité de la CGT, syndicat majoritaire, qui a mobilisé ses troupes jeudi 25 septembre, pour alerter le personnel. Les militants ont fait signer une pétition et appelé les salariés des lignes de galvanisation à débrayer une demi-heure en fin de poste, pour défendre le service ménacé. Ce dernier emploie quinze électriciens et mécaniciens, répartis en cinq groupes qui travaillent en 4x8 et sont prêts à intervenir à

Arcelor : la CGT crie au démantèlement

0 commentaire Le par

Nouveau conflit hier et nouvelles inquiétudes pour les 979 ouvriers d’Arcelor-Montataire. Hier, des débrayages ont été enregistrés à chaque fin de poste sur les lignes de galvanisation de cette entreprise sidérurgique ex-Usinor, ex-Sollac. Les salariés protestent contre la volonté de la direction de supprimer au 1er octobre le service de maintenance postée, une équipe de quinze électriciens et mécaniciens répartis en cinq équipes travaillant en 4 x 8, pour assurer de jour comme de nuit la réparation des pannes sur les différentes lignes de l’usine. « Nous en avons ras

Arcelor : le plan d’économies inquiète les salariés

0 commentaire Le par

Le grand patron d’Arcelor, Lakshmi Mittal, était annoncé sur le site de Montataire mercredi 24 septembre. Mais hier soir, la direction précisait que cette visite surprise était finalement « annulée », sans donner plus de précision. Une vraie fausse visite sur fond de grogne sociale. Les 979 salariés de cette entreprise et leurs représentants syndicaux sont inquiets du ralentissement de l’activité. « Nous subissons de plein fouet le ralentissement du secteur automobile. » Des inquiétudes d’autant plus vives après l’annonce hier matin d’un plan d’économies de 2,8 milliards d’euros sur les cinq prochaines années, avec à la clé des réductions d’effectifs dont l’ampleur n’a pas été précisée. « Mittal

ArcelorMittal s’offre une mine de fer à prix d’or au Brésil

0 commentaire Le par

Les faits. Le géant de l’acier lance ses opérations au Brésil en s’offrant pour 850 millions de dollars une mine de fer et un port dont la construction lui coûtera 200 millions supplémentaires. Et de deux ! Le numéro un mondial de l’acier vient de mettre la main sur sa deuxième mine brésilienne en deux semaines. Et cette fois-ci, ArcelorMittal donne véritablement le coup d’envoi à ses opérations minières dans le pays en s’achetant en même temps un port, pièce maîtresse pour l’exploitation du fer au Brésil. Le groupe, détenu et dirigé par le milliardaire indien

Les derniers contenus multimédias

2014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 592014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 582014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 572014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 562014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 552014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 542014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 532014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 522014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 512014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 502014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 492014:04:17 - Meeting européen au cirque d'hiver - 48